17 février 2017

 

Des jeunes volontaires musulmans restaurent une église de Mossoul Est détruite par Daesh, en demandant aux chrétiens de revenir chez eux. Mossoul Est a été libérée en janvier.


 

(A.P) - Un important message de paix arrive de Mossoul, où un groupe de jeunes musulmans entre quinze et trente ans a organisé le nettoyage et la restauration des lieux de culte: pas seulement les mosquées, mais aussi une église. L'idée? Celle de promouvoir la coexistence religieuse en demandant aux chrétiens de retourner à la maison. C'est le but de la campagne « Pour une Mossoul plus belle », comme rapporte l'Avvenire. Ainsi, la partie Est, récemment libérée de l'occupation de Daesh qui contrôlait la ville irakienne depuis 2014, essaie de revenir à la normalité.

 

« Tous les volontaires sont musulmans, car les membres des autres communautés ont été chassés par les militaires de Daesh et aujourd'hui ils ne se sentent pas assez en sécurité pour rentrer », explique Obaidi, à la tête du réseau d'organisations de la société civile de Mossoul. Un membre de l'ONG Ramah qui collabore à l'opération de nettoyage lance l'appel : « Ceci est un message à tous nos frères chrétiens pour qu'ils rentrent chez eux. Mossoul a besoin d'eux ». Entre-temps, quelques familles chrétiennes refugiées commencent à revenir en Irak, mais nombreux sont ceux qui craignent encore les djihadistes.

 

Les jeunes volontaires ne s'arrêtent ni d'espérer ni d'agir et ils envisagent de réarranger d'autres églises, sans se contenter de celle de la Vierge Marie Immaculée. « On voudrait étendre l'initiative à toutes les églises endommagées et aux sites archéologiques aussi », a expliqué l'un des responsables de l'opération Muhannad Al-Awmary, comme rapporte Avvenire. Des volontaires de l'association "Nahat Gil" ("La renaissance d'une génération") au début février avaient déjà nettoyé une autre église. Ainsi, la jeune fille Manal croit fortement que « notre diversité est notre force »

 

 

Lien vers l'article sur Terrasanta.net