L'invité de la rédaction, vendredi 14 juillet 2017 au Micro de Simon Mathey-Doret

 

L'invité de la rédaction - Pascal Gemperli, président de l'Union vaudoise des associations musulmanes

Son mandat de six ans, qui s'achèvera ce printemps, n'a pas été de tout repos. Schaffhousois d'origine converti à l'Islam, Pascal Gemperli, qui préside l'Union vaudoise des associations musulmanes (UVAM), est pourtant parvenu à faire de sa structure une organisation de référence en Suisse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

"Je suis 100% helvète, 100 % musulman et tout à coup certaines personnes veulent nous dire que l'Islam et la Suisse ne sont pas compatibles, alors que je savais que tout va très bien."

 

"Il faut toujours juger selon les actes. On ne peut pas juger par affiliation ou selon les apparences. Il faut juger selon les actes."

 

"Quelle que soit la religion de la personne, la violence peut se manifester. Il faut qu'on agisse tous ensemble contre toute sorte de violence."

 

"Les amalgames commencent de manière très subtile et inconscience. Quand, par exemple les médias disent que l'Islam est la 3ème religion de Suisse. En fait c'est faux, l'islam est la 2ème religion de Suisse. D'abord le Christianisme, ensuite l'Islam. Le fait de faire des différences pour les Chrétiens mais pas pour les Musulmans, c'est là que commencent les amalgames."