RTSreligion - Le pape François reconnait les 19 martyrs d'Algérie

Lundi 29 janvier 2018

 

Avec Emmanuel Tagnard

 

Le pape François a signé, samedi dernier, le décret reconnaissant le martyr des 19 catholiques tués dans les années 1990 en Algérie. Ils seront prochainement béatifiés. Pourquoi l’Eglise catholique choisit-elle de donner en modèle ces dix-neuf religieux et religieuses assassinés?

 

File:Franciscus in 2015.jpgEn déclarant martyrs ces 19 Catholiques assasinés au cours de la guerre civile en Algérie, le Pape François reconnaît que chacun d’eux a été un témoin authentique. Martyr veut dire témoin de l’amour du Christ.


Chacun d’eux à vécu cet amour-là jusqu’à la mort dont l’ouverture et l’amitié spirituelle avec des musulmans.


Le Frère Henri Verges et Sr Paul hélène tenaient la bibliothèque de la Casbah à Alger lorsqu’il furent abbatus en 1994. Les deux Soeurs de Notre Dame des Apôtres enseignaient la broderie à des femmes musulmans.

 

L’ancien évêque d’Oran Pierre Claverie était un défenseur ferventdu rapprochement islamo-chrétien avant qu’il ne soit tué avec son chauffeur dans l’explosion d’une bombe en 1996.

 

Tous ont vécu par un dialogue interreligieux au quotidien marqué par l’humilité et le goût de l’autre même s’il est différent dans sa foi. Les 7 moines de Thibhérine enlevés en mars 1996 dans leur monastère et dont la mort reste toujours entourée de zone d’ombres.

 

Christian de Chergé le prieur du monastère écrivait « La foi de l’autre est un don de Dieu, certainement un mystère, donc cela demande du respect. » Son testament est l’un des textes spirituels majeurs du 20ème siècle.


Sa vie a été marquée par un Ribat-al-salaam, c’est-à-dire un lien de paix vécue à travers des rencontres régulières avec des musulmans de la confrérie soufie Alâwiyya.


Le pape François a bien sûr le souci de ne pas blesser les victimes de ces terribles années de violence en Algérie. Dans la logique du pardon et de la miséricorde, l’église catholique souhaite aider à guérir les blessures. Ce n’est pas un martyr contre mais un martyr avec les Algériens.


La béatification prochaine de ces 19 martyrs est un geste spirituel fort qui souligne aussi l’importance et la nécessité du dialogue islamo-chrétien.

 

 

Source : RTSreligion - Le pape François reconnait les 19 martyrs d'Algérie