Leader spirituel de la Tarîqa Alâwiyya (voie soufie Alâwiyya), le Cheikh Khaled Bentounes est président fondateur de AISA ONG Internationale.

 

Pélerin infatigable et écrivain, il convie les femmes et les hommes de tous les horizons à prendre conscience qu'ils sont capables de devenir des êtres universels, porteurs d'un patrimoine extraordinaire: celui de la sagesse de l'humanité dispensée par la Miséricorde divine en tous temps et chez tous les peuples.

 

Son enseignement est un enseignement universel, non confessionnel. Il tend à favoriser l'éveil d'un regard intérieur.

 

Le Cheikh Bentounes est l'arrière petit-fils du Cheikh al-Alâwi (1874 - 1934) dont l'UNESCO a célébré le 100ème anniversaire de la fondation de l'ordre soufi alawi les 28 & 29 septembre 2015 à Paris.

 

 

"Il ne peut y avoir d'avenir que si ensemble, religieux et non religieux, croyants et non croyants, nous nous transformons en témoins et en porteurs de paix".
Cheikh Bentounes, Oran, le 31 octobre 2014

 

Le Cheikh Bentounes vient régulièrement en Suisse. Il y donne des conférences, anime des séminaires, participe à des rencontres interreligieuses, notamment avec le DIM (Dialogue Interreligieux Monastique). En juin 2003, il a participé, à Martigny, à un forum en faveur d'une culture de paix. En mai 2007, il a été l'âme du congrès "La spiritualité au service de la cité et de la paix", organisé par AISA Suisse au Casino de Montbenon à Lausanne.

 

En 2010, il a soutenu activement l'organisation du congrès "Genève 2010 - Un islam spirituel libre et responsable" qui s'est tenu au Palexpo à Genève les 9 et 10 octobre 2010 et qui a réuni plus de 800 personnes en provenance de 25 pays. Ce fut la première rencontre européenne de la composante musulmane dans sa diversité religieuse, spirituelle, laïque et politique.

 

Du 28 mai au 7 juin 2014, le Cheikh Bentounes a participé au périple pour une Culture de Paix à travers la Suisse organisé par AISA ONG Internationale, AISA Suisse en collaboration avec les associations Compostelle-Cordoue et Reconstuire Ensemble. Près de 500 personnes ont participé aux différentes rencontres à Berne, St-Maurice et Sierre qui ont permis de tisser des liens. Il est essentiel de remplacer la culture de violence par la Culture de Paix. La Culture de Paix est la base pour construire la société du mieux vivre ensemble.

 

Le 5 septembre 2015, il a participé à la Journée Construire la Paix - L'Hospitalité, levain d'une Culture de Paix avec le Frère Alain Richard et le Chanoine Gabioud, Prieur du Grand-St-Bernard à St-Maurice (VS).